Local, Proximité : entre Attention et Intention… l’enjeu du Premier Mètre

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 1061 (7 par jour)
En Débat

Local, Proximité : entre Attention et Intention… l’enjeu du Premier Mètre

Le premier mètre est une réalité, un marqueur de réussite, un point de départ, un enjeu
Ci-dessous on rappellera quelques interfaces de ce premier mètre avec l’Attention et l’Intention
Deux incontournables qui font réussir ou non une politique publique, une stratégie d’entreprise, une vision citoyenne, face aux enjeux numériques de notre 21e siècle, en particulier au caractère acentré du réseau internet (cf comprendre le monde numérique) et aux déstabilisations en tous genres qui se profilent.

Accéder aux divers paragraphes en cliquant ci-dessous.
Attention - mot - Intention - mot - Enjeu du Premier Mètre - Nos Usages du terme Mètre - Dépendance du Local / Proximité - Valeur du Local, Proximité = Créer de la Rareté - Rareté, Respect du Premier Mètre

Attention
  • Définition CNRTL : « Tension de l’esprit vers un objet à l’exclusion de tout autre. Disposition d’écoute. »
  • Mots associés : « application, concentration. Attention soutenue, distraite ; défaut d’attention ; prêter attention ».
  • Citations avec le mot :
    • « Attention, écoutez : l’aube est une oeuvre. »
    • « L’attention est le burin de la mémoire. »
    • « L’attention, en tout, c’est ce qui nous sauve. »
    • « Il suffit de regarder une chose avec attention pour qu’elle devienne intéressante. »
    • « La réussite d’une production repose sur l’attention prêtée aux détails. »
    • « Le génie chez les uns, c’est une intuition constante ; chez les autres, une constante attention. »
    • « Le vrai défi est de maintenir l’attention avec trois fois rien. »
    • « C’est par l’attention que l’esprit parvient à se former des notions vraies des choses. »
  • A voir aussi : Création de valeur via les capacités d’attention (facteur rare) et l’économie associée [1].
  • Enseignements :
    • Le peu d’attention envers Le Local nuit à sa valeur
    • Comment focaliser l’attention sur le Local alors même qu’il est déjà dans nos quotidiens ?
    • Faut-il considérer l’apprentissage de la gestion du flux d’information à l’échelle d’une génération ? [2]
 
Intention
  • Définition CNRTL : « Disposition d’esprit, mouvement intérieur par lequel une personne se propose, plus ou moins consciemment et plus ou moins fermement, d’atteindre ou d’essayer d’atteindre un but déterminé, indépendamment de sa réalisation, qui peut être incertaine, ou des conditions qui peuvent ne pas être précisées »
  • Mots associés : « arrière-pensée, calcul, désir, dessein, envie, idée, plan, prétention, projet, programme, propos, souhait. »
  • Citations avec le mot :
    • « L’intention d’un homme, c’est son action. »
    • « On le sait c’est l’intention qui compte. »
    • « Dans tous les maux qui nous arrivent, nous regardons plus à l’intention qu’à l’effet. »
    • « L’enfer est pavé de bonnes intentions. »
    • « On est plus fort qu’un concurrent dès qu’on a deviné ses intentions. »
    • « La perfection n’est jamais dans les hommes, mais parfois dans leurs intentions. »
    • « Pour juger quelqu’un, jugez les intentions qu’il vous prête. »
    • « Il faut se défier de ceux qui ont de trop bonnes intentions : il leur arrive de changer étrangement d’idée. »
  • A voir aussi : L’intention - La Science de l’Intention de Lynn McTaggart - Le pouvoir de l’intention - Pourquoi l’intention exige l’indéterminisme ?.
  • Enseignements :
    • Avons-nous personnellement l’intention de conforter le Local ?

Haut de Page


Enjeu du Premier Mètre
JPG - 19.2 ko
mètre étalon

Le mètre, de symbole m, est l’unité de longueur du Système international (SI). C’est l’une de ses sept unités de base, à partir desquelles sont construites les unités dérivées de toutes les autres grandeurs physiques.
Première unité de mesure du système métrique initial, le mètre (du grec μέτρον / métron, « mesure ») [3]

Nos Usages du terme Mètre
Langage courant :
    • le premier mètre d’un muret
    • mon premier métré (pêche)
    • en running, franchir le premier mètre : celui qui nous
      sépare de nos chaussures
    • le premier pas d’un enfant.
    • les 5 mètres qui sauvent la vie
 Langage professionnel :
    • le premier mètre de câble avec crochet pour treuils
    • mon premier télémètre
    • tissu d’ameublement au mètre
    • mon premier métré (bâtiment)
    • mètre à ruban connecté
    • mètre d’arpenteur

Haut de Page

Dépendance du Local / Proximité

  • Déploiement des Réseaux numériques retards et sur-coûts : choix volontaire des divers gouvernements, Arcep et corporatisme d’Etat privilégiant un déploiement du dernier km (en contradiction avec l’exigence constitutionnelle d’égalité) [4].
  • Local et Urbanisation : Que faire pour échapper aux tendances de l’urbanisation rampante, anarchique de la planète avec de forts coûts induits, nous qui avons la chance d’une multitude de territoires urbains, ruraux, littoraux, montagneux riches de leur diversité [5].
  • Finances Locales : fragilité des équilibres financiers locaux… Prêts « toxiques » [6] - Evolution : taxe d’habitation, emplois aidés, décidée par Etat - Course aux subventions publiques Etat, Europe.

Valeur du Local, Proximité = Créer de la Rareté

  • Pour attirer l’Attention, Le Local et La Proximité doivent avoir « une capacité de filtrage pour lutter contre la surabondance de stimuli sensoriels, d’informations, de sollicitations de communication… la sélection se mesurant en décisions d’actions… L’attention est alors une « tension vers une action effective et non une simple capacité de saisie et d’absorption d’informations. » [7]. Faut-il alors déployer à tout-va des pratiques de marketing territorial pouvant contribuer à la confusion et à l’excès d’informations… [8] ; ou se concentrer sur ce qui peut faire différence : l’exemplarité du Premier Mètre dans le vécu des habitants et usagers.
  • « Pour recevoir de l’attention, il faut passer du consommateur attentif au collaborateur attentionné » [7]. Peut-être s’inspirer du Don : « créer l’alliance ou la renouveler [9] signe de reconnaissance » [10]. A voir aussi l’intérêt d’une Gouvernance Contributive comme développée à Brest en référence à l’Attention et autour d’une première Intention… Le tout étant l’apprentissage du « Faire Avec ».
  • Repères à débattre  : Le Local, La Proximité n’ont pas besoin de se « démontrer » tous azimuts entraînant confusion, saturation. Pour être reconnu, faut-il vivre caché ou pour le moins dévoiler ses richesses avec parcimonie ? Pas facile… chaque territoire géographique se croyant le centre du monde ou pour le moins de la France. Comme le dit Cédric lecteur de LocalVox.info : « Aller vers l’incarnation des idées est toujours un plus. Si votre réseau vous offre d’interpeller, il vous offrira peut être de déclencher l’envie de faire avec. » Là où l’Attention, rejoint l’Intention . Pour les territoires et communautés numériques de proximité, la question est plutôt la reconnaissance d’intérêt et d’usages par l’internaute. La rareté se déplacant alors de l’offre vers la demande.
 

Rareté et Respect du Premier Mètre…

  • Organiser cette rareté là… pour capter l’attention, c’est avoir une intention précise, ciblée et localisée.
  • Se libérer des pesanteurs factuelles, raisonner davantage en autonomie pour Le Local / Proximité. Si « l’intention d’un homme, c’est son action »… en Local / Proximité géographique ou numérique… l’intention doit être partagée et devenir communauté pour mobiliser les énergies.
  • Bon exemple : le retour de la vie commerciale et de l’animation dans les cœurs de ville. Certes il faut des commerçants, artisans, fournisseurs de services… au centre ville mais agissant de concert avec les habitants et les riverains pour imaginer ensemble ce qui peut surprendre positivement la clientèle y compris touristique.
    L’erreur : se limiter à chercher des repreneurs de magasins, à bénéficier de subventions pour redynamiser, réaménagement centre, mixité sociale, logements, rue piétonne, place, parvis, zone partagée, places de parking, continuation de liaison piétonne, plantations, jeux d’eau ! [11]
  • Civisme du Premier Mètre : « J’en ai juste pour une minute ! » Qui n’a pas entendu cette formule prononcée par l’utilisateur d’une voiture arrêtée sur un passage piéton y compris aux abords d’une école.
    Quand une trop grande attention à son refus de faire le mètre de plus… conduit à l’incivisme mais surtout à l’intention sinon de nuire du moins de s’attirer de gros ennuis en cas d’accident d’un piéton. Pour le moins une manque de prudence. Cf en particulier Code de la Route Article R 412-6 [12].
  • Repères à débattre  : Les acteurs locaux publics, privés ou civils peuvent exprimer envers leurs sphères d’influence une intention acceptable et compréhensible pour une action collective « du premier mètre » : « passer du consommateur attentif au collaborateur attentionné ».
    Autant d’opportunités innovantes pour les entreprises, acteurs publics, citoyens : prendre ses marques sur de nouveaux marchés, ou revisiter les services aux citoyens.
    Le numérique tend à valoriser d’abord la richesse et la diversité d’un Local / Proximité à partager, vivre collectivement. C’est l’attention envers cette réalité de vécu potentiel qui justifie l’attention de l’internaute ; étayer ensuite par les contenus à visiter, découvrir. Dur challenge, et renversement des pratiques de marketing territorial.
    Le numérique attire vers l’expérience nouvelle à vivre… ce qui peut séduire en décalage avec son expérience personnelle, son vécu.
    Le discriminant du Local / Proximité est dans ce Premier Mètre assumé par chacun des usagers et habitants.

Haut de Page



le 9 février 2018 par Jacques Chatignoux Opérateur
modifie le 10 septembre 2018

Notes

[1] Enjeux des capacités d’attention de chacun(e) envers / dans les éco-systèmes. Cf Pour une écologie de l’attention - L’économie de l’attention par Y.Citton ou le propos intéressant : L’attention, un bien précieux - L’économie de l’attention, c’est quoi ? et également fort utile Le marketing entre économie de l’attention et exploitation culturel.

[2] Cf Surinformation et déficit de la capacité d’attention : un problème mal posé .

[3] Le mètre a d’abord été défini (au moment de la Révolution française de 1789 - Epopée du mètre - Histoire du mètre - D’où vient le mètre de Croissy - Mètre étalon au coin de la rue de Vaugirard et de la rue Garancière à Paris 6e) comme la 10 000 000e partie d’une moitié de méridien terrestre, puis comme la longueur d’un mètre étalon international, puis comme un multiple d’une certaine longueur d’onde et enfin, depuis 1983, comme « la longueur du trajet parcouru par la lumière dans le vide pendant une durée d’un 299 792 458e de seconde ».

[4] Les opérateurs dominants peuvent ainsi privilégier les zones strictement rentables que ce soit pour la mobilité, la fibre… et adopter un discours « donnant, donnant » pour obtenir sur le coût des fréquences, le rythme du déploiement, les zones couvertes des opportunités sans véritables contreparties pour la puissance publique. Cf Local : Egalité et Couverture Numérique Universelle : « les pouvoirs publics, déploie insidieusement une spoliation du Local ».

[5] Cf A Kuala Lumpur, les acteurs de la ville au chevet de l’urbanisation de la planète : « L’équation est connue : la population urbaine va doubler d’ici à 2050, pour atteindre 6,5 milliards d’habitants. Les deux tiers de l’humanité vivront alors dans les villes, contre la moitié aujourd’hui. Or 95 % de cette croissance aura lieu dans des pays en développement, mal armés pour l’anticiper et l’accompagner.… L’enjeu climatique : les villes n’occupent que 3 % de la surface terrestre, mais elles produisent plus de 70 % des émissions de CO2 et consomment les deux tiers de l’énergie mondiale. « Si on laisse faire une urbanisation anarchique, avec un fort étalement urbain, les villes sont des bombes à retardement en termes d’émissions de CO2 »… Le taux de migration vers les villes est trois fois plus élevé que le taux d’accroissement de la population. »

[6] Cf Tout comprendre des emprunts toxiques en 10 questions.

[7] Extraits de Le marketing entre économie de l’attention et exploitation culturelle : "L’attention peut être captive vs volontaire, attractive vs aversive, patente, latente… L’attention est ce que nous avons de plus précieux et de plus propre : on ne nous l’extorque par la contrainte qu’au terme des plus grands efforts, et nous ne la prêtons jamais de façon tout à fait gratuite. Son premier paradoxe est qu’on ne peut en jouir qu’en l’aliénant, et qu’on ne l’aliène souvent que pour en jouir. "

[8] Cf Marketing territorial Wikipedia : « Effort collectif de valorisation et d’adaptation des territoires à des marchés concurrentiels, pour influencer, en leur faveur, le comportement des publics visés par une offre différente et attractive dont la valeur perçue est durablement supérieure à celles des concurrents. Cette approche cherche à trouver le meilleur équilibre entre le marketing de l’offre de la destination promue et le marketing de la demande fondée sur une excellente connaissance des clients. Enfin, le marketing territorial constitue une boîte à outils basée sur des méthodes, techniques, outils et analyses de pratiques menées à travers le monde. » » et aussi Rencontres nationales du Marketing territorial.

[9] Le prix de la vérité - le don, l’argent, la philosophie par Marcel Hénaff - Ed Seuil : « La finalité du don n’est pas la chose donnée (qui capte l’attention de l’économiste), ni même le geste du don (qui fascine le moraliste), il est de créer l’alliance ou de la renouveler. »

[10] Gérald Sfez - Revue Esprit Fév 2002 : Y a-t-il encore des biens non marchands ? : « Ce qui compte du point de vue du noème du don cérémoniel, c’est le premier geste, celui du défi adressé à l’autre d’entrer en reconnaissance, l’appel qui lui est lancé, depuis le don non d’un bien mais de soi-même ou de quelque chose de soi qui en tient lieu, qui oblige l’autre à en faire »autant« , non dans une égalité proportionnelle des présents, mais dans une asymétrie tenant à l’inévaluable et qui vaut signe de reconnaissance. »

[11] Cf peut-être s’inspirer de : Programme Centre Ville Connecté - Centre-ville en mouvement - Centres-villes et centres-bourgs : le Sénat souhaite l’élaboration d’un programme national de revitalisation - Coeur de ville, le portail - Revitalisation du commerce en centre-ville : Cinq milliards d’euros sur cinq ans pour « redonner vie à des centres-villes délaissés, vidés de leurs commerces, de leurs services et de leurs habitants ». Et pourquoi ne pas imaginer remettre du Cirque au cœur des villes Cf Social Circus Map.

[12] Cf Incivilités et Comportements - VPT - Attitude et Ecoute des Utilisateurs - Traversée des piétons - Doc pédago - Référentiel thématique Cheminements des piétons.… Depuis le décret 2010-130 article 17 : le nouvel article R.415-11 du code de la route précise : « Tout conducteur est tenu de céder le passage, au besoin en s’arrêtant, au piéton s’engageant régulièrement dans la traversée d’une chaussée ou manifestant clairement l’intention de le faire » et Code de la Route Article R 412-6 : « Tout conducteur doit « à tout moment, adopter un comportement prudent et respectueux envers les autres usagers des voies ouvertes à la circulation. Il doit notamment faire preuve d’une prudence accrue à l’égard des usagers les plus vulnérables »