Local : Elus, Developpement, Transparence, Citoyenneté

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 268 (2 par jour)
En Débat

Local : Elus, Developpement, Transparence, Citoyenneté


Les élus sont au cœur du Local, du point de vue institutionnel.

Certains vont plus loin dans la Re-connaissance collective, en situant leurs actions via une méthode plus personnelle, plus proche des habitants et usagers.

  • Il y a bien longtemps un élu de la vallée du Rhône m’avait dit la chose suivante : lorsque de nouveaux habitants arrivent … je leur propose de faire une réunion d’accueil sur leur nouveau lieu de vie, avec quelques habitants et usagers du village pour se parler, observer ce lieu, regarder alentour et voir ce que l’on peut partager ensemble. Ceci sans tambours ni trompettes… mais comme une démarche naturelle et bien ancrée dans le territoire… Le petit village : Etoile… tout un symbole !
  • Plus récemment un autre élu du sud de Seine et Marne, me dit : lorsque je veux faire quelque chose, je rassemble les bonnes volontés du village, je suggère quelques pistes… Ce qui en reste, c’est ce que les bonnes volontés se sont réparties en action, en travail… C’est un élu animateur, pédagogue, impulseur et pas uniquement bâtisseur ou gestionnaire.

 
D’autres se cantonnent à former au jargon ambiant

  • Dans une commune, il n’y a pas de ramassage des végétaux - volonté des élus car trop cher… Soit, mais que faire pour les habitants ayant beaucoup de feuilles mortes, même sur de petits terrains… “A la décharge ou pour le compostage clame haut et fort un fonctionnaire de la communauté de communes… et si mise à la poubelle : pas plus de 2 sacs… Il faut respecter les autres dixit le « développement durable » !" Quand le mal apprendre par un élu induit la fausse certitude et via le jargon DD fait échouer la nuance et la bienveillance indispensable au Local !

 
Il en est enfin qui restent loin du citoyen sans capacité à rebondir

  • En proximité, il y a un beau chêne. La récolte de glands est souvent abondante, y compris sur les « communs » que constitue la rue… Les voisins saluent bien le courage de quelques-uns, entretenant tous les jours la rue en la débarrassant des glands… Mais peu se propose de venir aider, ou partager l’effort… En évoquant progressivement l’arrivée de porcs dans la rue à la prochaine glandée ou la nécessité de transformer sur place les glands en farine… l’attention devient bien meilleure via cette idée, en décalage avec les habitudes du quartier. De quoi désarçonner un élu « de bureau ».

Souvent, le Local pour les élus, c’est la réalisation du programme municipal, les projets pour le territoire… Pour l’habitant ou l’usager c’est surtout le fonctionnel du quotidien et une certaine fierté envers Son Local.

Que faire pour les élus, dans une société numérique en mouvement, avec des usages instables et une Re-connaissance qui ne va plus de soi ?

  • Se borner à gérer, équiper les « incontournables » du quotidien : mobilité, alimentation, loisirs, solidarité, environnement ? - Mais il faut des sous… et l’Etat fait défaut face à des habitudes de dépenses bien ancrées. [1].
  • Jouer la carte d’une citoyenneté active en allant bien au delà de la « com » qui trop souvent se résume à dire plutôt qu’à partager.
  • « Devenir » co-entreprenant du Local en utilisant, inventant des formules où l’action publique soit centrée sur l’impulsion, le sens du Local, les besoins du quotidien, les tendances perçues… L’entrepreneur menant au bout l’action engagée de concert, en respectant règles éthiques, transparence et probité qui n’excluent pas rémunération juste.

Votre commentaire sur Elus, Developpement, Transparence, Citoyenneté

le 22 novembre 2017 par Contact LocalVox
modifie le 10 septembre 2018

Notes

[1] Cf Rappel des désaccords. A voir ce que seront les impressions d’élus après le Congrès des Maires.