Local : Commerçant, Artisan, Profession Libérale, Développement et Qualité des Services de proximité

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 29 (1 par jour)
En débat

Local : Commerçant, Artisan, Profession Libérale, Développement et Qualité des Services de proximité


La réussite locale de ces professions tient-il en 3 points :

  • Bonne maison, maison sérieuse…
  • Produits locaux, circuits courts, choix de fournisseurs en proximité… [1]
  • Qualité de l’accueil, de l’écoute et disponibilité envers le client…

On dit à tort que les activités marchandes sont « des tiroirs caisse ».

L’autre jour, une pharmacienne - prenait du temps à écouter une personne âgée lui raconter un peu de sa vie… alors que la queue des clients s’allongeait. Interpellée… elle répondit : je suis une pharmacie de quartier et c’est bien normal de passer du temps.
Nombre de commerçants ont aussi le petit mot de sympathie avec leurs clients, et pas que les marchés… rien de plus normal…

Mais quel service et accueil avoir avec un client qui vous parle, le téléphone portable à l’oreille… engagé dans une autre conversation !
Et bientôt c’est le téléphone qui passera directement la commande et ferra le paiement automatiquement comme un grand !

Quelle proximité avoir dans ses conditions… avec sa clientèle ?


Il faut encourager ce qui peut surprendre positivement la clientèle…

  • Sur le produit, le service bien sûr … même si tout un chacun ne peut être au quotidien « meilleur ouvrier de France »…
  • Ouvrir de nouveaux marchés , conserver un bon équilibre entre tradition et modernité. Mais avec la société numérique instable et le déploiement des achats en ligne, il ne suffit pas d’avoir sa « devanture » sur le net ou d’utiliser les réseaux « sociaux » ! La comparaison du client en zappant d’un écran à l’autre est violente pour le commerce ou les services de proximité et met à mal bien des « rentes de situation ».
  • Occuper les lieux abandonnés pour redonner du tonus à certains quartiers, moulons, place de village… Mais que faire lorsqu’en présence du Maire, une réunion évoquant la nécessité de redonner vie à la rue principale de la ville… provoque le départ de celui-ci ! Le dynamisme de quartier ne se limite pas à des aménagements piétons ou paysagers !
  • Le Local a le vent en poupe . Même les grandes enseignes de périphérie de ville s’y mettent. Certaines achetant des rues entières dans certaines grandes agglomérations.
  • L’ époque est au collaboratif  ; paradoxe dans une société très individualiste, privilégiant la fameuse « expérience utilisateur ». Certes, les professions commerçante, artisanale, libérale sont très individualistes dans leur réussite… mais , pour affirmer le Local, il devient incontournable d’explorer ce qu’elles peuvent faire ensemble pour reconquérir un territoire donné (physique ou numérique).
  • Les corporations de métiers existent et se retrouvent dans les chambres consulaires ou associations professionnelles. Elles privilégient pour partie des relations institutionnelles avec « les autres autorités » locales.
    Habituées à certaines modalités d’appui aux milieux économiques, comment vont-elles désormais jouer la carte du Local acentrée, plus instable ? Oser imaginer et faire autrement, impulser des Créatives Labs Locaux ?

Votre commentaire sur rôle Commerçant, Artisan, Profession Libérale : Développement et Qualité des Services de proximité

le 10 novembre 2017 par Contact LocalVox
modifie le 10 novembre 2017

Notes

[1] Par ex dans l’esprit mangeons ce que nous produisons ou Cœur paysan.