Le Local enjeu et horizon pour la création de valeur et la citoyenneté

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 723 (5 par jour)
En débat

Le Local enjeu et horizon pour la création de valeur et la citoyenneté

Le Local un enjeu ?
  • Fadaise pour certains… dans une société privilégiant le buzz, l’immédiateté, les discours réformistes, gestionnaires, ou les désirs du grand soir…
  • Et pourtant Le Local c’est d’abord une échelle de proximité « géo-humaine-sociale » dont la composante numérique acentrée donne force, liberté d’entreprendre, de partager des initiatives.
  • Le Local de France est riche de sa diversité avec ses nombreux territoires (physiques, numériques, culturels).
 
Le Local un horizon ?
  • Une occasion essentielle pour dépasser et apaiser les nombreuses tensions dans notre pays :
    • Redonner du sens aux communautés de proximité porteuses d’actions, de mémoires.
    • Situer des horizons, des projets créateurs de valeurs économiques, techniques et humaines, pérennes et ancrés dans des territoires.


Repères
Constat
  • Aujourd’hui le discours ambiant privilégie le Tout Ville, le Tout Global, le Tout Gestion… Les lobbys s’en donnent à cœur joie niant ou relativisant les externalités, les coûts induits insurmontables malgré les promesses techniques (ex Big Data).
  • Dans les actions et projets concrets, construits en collaborations / coopérations de proximité ; les motivations et la ténacité sont parfois difficiles à tenir ; tant les obstacles sont fréquents. Le désir d’engagement des citoyens est souvent émoussé par trop de mépris.
  • Heureusement le Numérique détermine de nouvelles géographies humaines, économiques, mobilités, culturelles… à la fois instables et incertaines… en mouvement. Sa force tient à sa capacité à déstabiliser les certitudes, les doutes, les moqueries vis à vis des initiatives du Local ; en agissant même avec des moyens faibles.
  • Les convergences financières de proximité existent (famille, asso solidaire, collectivité, finance mutualiste, participative, réseaux de pratiques partagées).
  • La priorité ce sont les Usages ponctuels de biens et services et l’Expérience personnelle renouvelable. Ainsi s’ouvrent des perspectives et une variété d’initiatives autour de la vie locale pour répondre aux besoins du quotidien.

Horizon

  • Faire de la trilogie « Local, Proximité, Développement » au service des habitants ; un Choix Politique Fort pour notre Pays et l’Europe. [1]
  • Initier et amplifier les nouvelles Valeurs dans une société humaine numérique acentrée. [2]
  • Vivre pleinement Le Local dans la diversité (celle du dialogue des cultures, mais aussi de la mondialisation), en opérant un vigoureux rééquilibrage avec agilité et créativité. Ceci sans réduire le monde aux seules logiques des marchés ou à la gestion figée d’équilibre financier.

Méthode

  • Privilégier l’éclosion des systèmes d’ajustement progressif (par jurisprudence, arbitrage, règles glissantes) favorisant l’évolution nécessaire des règles juridiques d’un monde qui se transforme très vite… . Viser une pensée juridique entreprenante, exploratrice, et non administrative figée.
  • S’appuyer sur la fragmentation et l’auto-suffisance des énergies qui innervent les Réseaux numériques acentrés.
  • Conforter et à réapprendre les mots du quotidien comme pierre d’équilibre dans le déploiement des actions, expériences, vécus… en veillant au dialogue entre générations.
 

Exister et Réussir

  • LocalVox contribue à l’interconnexion des énergies et des projets du Local, en s’appuyant sur la prégnance et l’effet de levier des réseaux de proximité à dimension humaine.
  • Encourager et accompagner les créneaux d’actions collectives confortant la re-connaissance du « Local » : media, investissement, partage des savoirs… Ceci sans se substituer à … ou verser dans l’incantation.
  • De nombreuses initiatives, souvent avec leur propre force et savoirs mobilisés, existent ou émergent. Elles sont un terreau fertile au travail d’amplification et nourrissent l’esprit critique.

Exemples de Point d’actions

  • Le Local c’est une proximité de la relation humaine : souvenons-nous de l’expression « c’est une bonne maison »
  • La relation client en est une bonne illustration par ses mutations et ses exigences humaines. Il faut réinvestir en ce sens, avec agilité, cette relation client (créant du bouche-à-oreille et fidélisant) en méditant ce que vivent certaines entreprises face à des clients voulant à la fois plus de personnalisation et de rapidité [3].
  • Pourquoi pas de multiples réseaux mesh citoyens par exemple dans les micro territoires culturels, ludiques, géographiques, économiques, historiques, de mobilité… pour faciliter un déploiement rapide et simplifié avec évolutivité de la couverture ; associant des services et une création de valeur tournés vers les habitants et usagers du réseau mesh local.
  • Autres champs d’actions déjà bien connus de certains acteurs de proximité : remise en état du petit patrimoine et circuit de découverte, projets habitat en intergénérationnel, services à la personne et activités en réseau , réinvestissement commerce et artisanat en centre bourg, rue principale ou quartier, parcours mobilité autour des lieux collectifs (maisons de retraite, sportifs, culturels, ludiques), moments partagés d’éveil et de mémoire sur l’histoire des lieux, des habitants, centre d’animation et d’échanges culturels, occasions de nouer des dialogues directs et point d’informations entre et avec les citoyens etc…
  • Cf Réussir votre Projet Local : les secteurs porteurs.

Haut de Page



le 3 octobre 2017 par Contact LocalVox
modifie le 10 septembre 2018

Notes

[1] Retrouver divers fondamentaux du développement local et territorial et les mettre en perspective dans notre époque numérique Cf Développement Local & Territorial - Le Temps du Renouveau ?

[2] Ce qu’est un réseau « A »centré - Protéger la diversité du net :

    • "Le modèle de développement d’Internet est d’être totalement acentré. Il n’y a pas de centre, pas de partie plus importante ou par principe plus grosse que les autres, afin de rendre l’ensemble indestructible.
    • Les échanges y sont normalisés de manière à préserver une grande hétérogénéité ; Internet a été conçu pour que deux ordinateurs de marque et de constructeur différents puissent discuter entre eux, pour peu qu’ils respectent un tout petit bout de norme.…
    • Possibilité de détruire un chemin du réseau sans compromettre ce dernier… Le réseau lui n’est, sur le principe qu’un ensemble de câbles reliant les ordinateurs les uns aux autres et par lesquels circulent les données numériques…
    • L’intelligence est à la périphérie du réseau… Il est désormais possible de relocaliser le monde parce que, ce qui avait été obtenu par centralisation – à savoir la réunion d’une grande masse de connaissances à un endroit, d’une grande masse de production à un autre – peut désormais être obtenu de manière acentrée avec le réseau."

[3] Cf Relation client : l’humain n’a pas dit son dernier mot : « ne pas sacrifier l’interaction humaine… les actions s’orienteront vers des activités à plus forte valeur ajoutée… L’humain reste le seul à pouvoir apporter l’émotion qui fait la différence. »