La Révolution Sourde du Local / Proximité

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 349 (9 par jour)
En débat

La Révolution Sourde du Local / Proximité

Repères pour aller à l’essentiel (cliquez sur les liens.)

 


Ancrage
L’école de Paris propose, via l’édito de Thomas Paris, une analyse de la situation numérique en évoquant certes des vérités bien connues à ce jour, mais en omettant certains aspects du fonctionnement de nos sociétés numériques pouvant concourir à l’ancrage des vécus, des pratiques, des horizons de nos concitoyens.
  • Les « transformations structurelles qui touchent l’économie dans son ensemble »Vite dit, si l’on occulte une règle de base : le caractère acentré du réseau Internet qui donnent sa plénitude aux dimensions du Local et de la Proximité souvent bien méprisées [1].
  • Aucune mention du Contrat Social pouvant sous-tendre une Révolution sourde ! [2]
  • Non respect du Principe d’Egalité Républicaine - Article 2 de la Constitution. En particulier pour ce qui est de la couverture numérique [3].
  • Comme dit le Proverbe « il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre » : nombre d’analyses se satisfont du discours ambiant médiatique (ex : start-upisation), de regards confortant les liens entre numérique et valeurs, modes, fonctions existantes. On parle digitalisation comme si le numérique se bornait à un processus de transformation analogique via codage binaire ! [4].

 
Quelques lectures proposées…
La France marche sur la Tête. Mobilisons Local et Proximité. Repartons bon Pied, bon Œil ! - Le Local, c’est ce qui fait tenir la France ! - Pour une politique locale adaptative envers les territoires géographiques et numériques - Local, Proximité : entre Attention et Intention… l’enjeu du Premier Mètre - Pour une Europe du Local.

 
Déploiement
Cela exige des acteurs de cette Révolution sourde une capacité à être au quotidien du Local / Proximité : agile et stratège dans un monde incertain en ayant deux objectifs principaux :
  • associer les citoyens (habitants, usagers, clients) et plus généralement développer la coopération de proximité autour d’initiatives et de projets valorisant le quotidien,
  • disposer en termes de création de valeur : d’un retour économique, social, humain, technologique, environnemental… envers le Local (habitants, usagers).
  • être capable de discerner les signaux faibles du Local / Proximité dont la réalité s’impose progressivement et oblige : couverture numérique de tout le territoire malgré les corporatismes et visions court-termiste des opérateurs, choix du consommateur envers des produits des circuits-courts / services de voisinage, redécouverte de nos Cœurs de Ville en osant le Local / Proximité.

 
Aujourd’hui divers axes de progrès : méthode de consultation, modes de gouvernance concertatifs… [5] ou participatifs [6] ; mais qui se heurtent à un univers social et décisionnel s’arcboutant sur des fondamentaux d’un autre âge.

  • La Révolution Sourde du Local… c’est une des conséquences de ce Yo Yo émotionnel que vivent citoyens, habitants, usagers, clients entre les vécus quotidiens riches de diversité et les contextes décisionnels, people, media souvent verticaux et méprisants [8].

Haut de Page

Repères
Danger du grand écart
Entendrez-vous enfin ces paroles de quidams [9] :
  • « Commencer par écouter ces voix nombreuses qui sourdent de nos campagnes ou de nos quartiers urbains… un bruit certes discret mais présent d’une abnégation à se donner éperdument dans un quotidien banal, sans grandiloquence et sans analyse poussée. »
  • Vivre ensemble passe par cette proximité de contact, ce lien de confiance qui naît par une mutuelle reconnaissance. Lien qui ne s’acquiert qu’avec le temps et l’épreuve du temps, une estime qui ne peut être feinte ni contournée par un talent uniquement commercial ou diplomatique. L’épreuve de vérité passe par la proximité.
  • Voir aussi les Récapitulatifs et Actualités du Local qui traduisent la variété des réalités locales et engagements.

 
Prenez la mesure des caractéristiques d’un réseau acentré face aux certitudes et tropismes des mondes d’avant le numérique !

  • D’un côté dans un monde numérique acentré, sans centres dominants : de nouvelles générations de consommateurs émergent. Marques et marketing après avoir ciblés CSP+, adeptes bio ou millennials, et constatés disparités au sein d’un même échantillon générationnel… dépassent le générationnel pour cibler des « communautés émotionnelles » : « nouvelles singularités des consommateurs, modes de communication et langages communs. Communautés d’émotion autour sport, tourisme, nourriture ».
  • De l’autre des acteurs parlant et agissant selon des modes surannées : alliances corporatistes (avantages, passe-droits), verticalité du management, multiplication des intermédiaires, objectifs du toujours plus grand, avec davantage de consommations d’espaces, projection du numérique comme solution miracle (santé, densification urbaine, mobilités, croissance).
 
Hybridation ou Révolution
L’alternative situe deux opportunités pouvant se déployer par à coup, tâtonnements… mais toujours en laissant des certitudes sur le bord du chemin.

 
Prenons quelques exemples :

  • Le bloc public (Etat central et déconcentré, Collectivités) délimité par un cœur et divers démembrements… est soumis à la loi de la gestion économe et performante ; sans pistes éclairantes sur le caractère acentré de l’économie numérique. Déjà s’esquisse une mutation / hybridation du « bloc public » avec l’influence des « Communs », la prégnance des initiatives de la société civile … Hybridation se situant non dans la verticalité décisionnelle ambiante, désuète et distante mais dans la Reconnaissance Mutuelle.
  • Le bloc privé entrepreneur tout en déployant sa logique de rentabilité, cherche de plus en plus des contacts personnalisés avec expériences pour le client… Certains vont même jusqu’à l’associer tôt en amont. Pour autant, ce client véhicule de plus en plus d’exigence sur le comportement vertueux des entreprises (circuits courts, critères environnementaux, contexte de production, localisation et proximité) alors même que trop souvent ces dernières jouent avec la limite ou la formulation des normes (santé, usages, environnement) [10].
  • Le bloc associatif avec engagement dans des communautés traditionnelles (famille, amis, voisins religion) à vocation loisirs, économie, mobilités, services, innovations, lobby, n’est plus seulement constitué de regroupements d’adhérents, de militants, mais pour certaines de communautés émotionnelles actives, ancrées dans leur territoire, innovant par l’exploration de nouvelles pratiques sociales, technologiques, culturelles.


Haut de Page


Création de Valeur - Compétences, Utilités, Réseau

Expérimentation / Autonomie
  • La seule digitalisation n’est pas création de valeur. Il faut associer des processus vertueux et la proximité des cycles courts, acentrés, enrichis de diversité.
  • Dans un monde acentré, instable, improbable, l’autonomie « pour changer à la fois les sujets traités et la façon de les poser… avec une prise de distance vis à vis des référentiels classiques voir imposés. » ; autonomie qui interfère avec le pouvoir [11], les méthodes agiles [12], et l’expression de soi, est aussi incontournable que le droit à l’expérimentation [13].
  • La pertinence des interconnexions entre les diverses centralités du monde numérique contribuent à créer de la valeur d’usage en partage. Les entreprises, les collectivités agissent déjà ainsi (relations fournisseurs, distributeurs, jumelage) mais plutôt via des rapports de gestion, domination que sur des relations d’expériences partagées.
 
Bloc Grappes / Communautés
Si les arcanes de croissance de l’ancien monde économique et social étaient fondées sur l’effet taille par intégration, absorption, regroupement.
Les repères du monde numérique acentré du XXI ème siècle, sont portés par des valeurs de partage, d’utilités collectives, de solidarités… via deux modalités :
  • Grappe de micro-centres d’intérêts conjoints, de production, de convivialité, d’utilités respectives au vu des compétences et savoir-faire, potentiels topographiques, disponibilités de ressources…
  • Communautés d’individus, plus ou moins pérennes, parfois aléatoires, véhiculant de l’émotionnel dans des contextes parfois éphémères, de l’humain, de l’attachement, du respect…


Haut de Page

Révolution en Marche

Reconnaissance mutuelle - Survie
Face aux processus de mutation sans ménagement… ces nouvelles modalités peuvent heurter les habitudes de la verticalité, les capacités à explorer l’avenir.
 
Transition - Hybridation
Quelle place réserver à des ajustements par hybridation.
 
Economie et Citoyenneté
Les règles de l’internet acentré [7] conduisent à rebattre les cartes avec agilité pour créer de nouvelles valeurs via des éco-systèmes (pôles instables, concurrentiels, éphémères). En s’attachant plus aux reconnaissances mutuelles dans des communautés, même non pérennes qu’au seul statut social d’entités juridiques.


Repères pour aller à l’essentiel (cliquez sur les liens.)

 


Haut de Page


Voir en ligne : Acteurs du Local public, privé, associatif, civil : temps et chantiers de l’offensive

le 16 septembre 2018 par Jacques Chatignoux Opérateur
modifie le 2 octobre 2018

Notes

[1] A voir : Local, Proximité et Mondialisation : Internet change la donne - Recto : Local, Proximité / Verso : Global, Mondialisation - Économie de la multitude Locale Proximité en réseaux numériques acentrés.

[2] Relire : Le numérique entre Révolution et Procès ! Quel Nouveau Contrat Social ?.

[3] A parcourir : Affirmer sa citoyenneté numérique, communale, locale et de proximité - Local : Egalité et Couverture Numérique Universelle.

[4] Cf analyse fort utile de Fred Cavazza : Plaidoyer contre le populisme numérique.

[5] Cf exemple cité fréquemment du Groupe Hervé : des objectifs individuels aux collectifs ou encore Intra-entreprenariat avec les « intraentrepreneurs » et l’envie d’entreprendre … se veulent une évolution des chaînes de décisions avec un surcroît d’autonomie et d’initiatives pour les collaborateurs à tous niveaux… dans des relations de pairs à pairs (peer-to-peer) plutôt que de pères (supérieurs) à fils (subordonnés)… favorisant des relations « de long terme » fondées sur le savoir-être avec les partenaires, fournisseurs ou clients, de son entreprise.

[6] Cf Local et MUnicipalisme ou collaboratifs Local et Pratiques Coopératives, Collaboratives, Partages.

[7] Cf Ce qu’est un réseau « A »centré - Protéger la diversité du net. Le caractère acentré (préfixe a- signifie « pas » ou « sans ») du réseau numérique induit une relocalisation du monde - sans centres dominants. Remettre au même niveau (dans un des points d’interconnexion du réseau) par ex : masse de connaissances et masse de production. La neutralité du net le conforte en refusant toute discrimination envers la source, la destination ou le contenu de l’information transmise sur le réseau :

  • "Le modèle de développement d’Internet est d’être totalement acentré. Il n’y a pas de centre, pas de partie plus importante ou par principe plus grosse que les autres, afin de rendre l’ensemble indestructible..…
  • Possibilité de détruire un chemin du réseau sans compromettre ce dernier… Le réseau lui n’est, sur le principe qu’un ensemble de câbles reliant les ordinateurs les uns aux autres et par lesquels circulent les données numériques…
  • L’intelligence est à la périphérie du réseau… Il est désormais possible de relocaliser le monde parce que, ce qui avait été obtenu par centralisation – à savoir la réunion d’une grande masse de connaissances à un endroit, d’une grande masse de production à un autre – peut désormais être obtenu de manière acentrée avec le réseau."

[8] Yo Yo émotionnel expression d’une chronique journalistique, de divers articles du web, traduisant bien le désarroi de nos concitoyens… et qui contribue aux basculements vers les extrêmes non par idéologie mais bien par non respect, mépris des individus et distanciation avec leurs préoccupations du quotidien. Cf à des titres divers analyses et citations de citoyens : « Avec Macron, c’est vraiment le yo-yo émotionnel » - Le syndrome du Yo-Yo émotionnel - « Entreprendre, c’est un yo-yo émotionnel » - Quand les émotions nous mènent par le bout du nez - Derrière le yoyo alimentaire, le yoyo émotionnel.

[9] Cf Vous avez dit Local et Proximité… Parlons en, ici et là… - Histoire Locale et de Proximité. Cf aussi ce dont témoignait déjà il y a bien des années dans un article du Monde Jean Paul Besset « l’expérience accumulée par les acteurs anonymes, dispersés et largement méprisés, qui tissent la trame d’un bouleversement où l’on verrait le local dessiner le global ».

[10] Cf par ex Local et Loi 27 mars 2017 relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre.

[11] Cf Pouvoir et Autonomie - A lire aussi Autonomie politique.

[12] Cf Méthode Agile - Adoptez les méthodes agiles Mag. Voir aussi les enjeux du capital humain et du modèle de management déterminants dans la transformation digitale L’entreprise digitale à la recherche de nouvelles formes de management.

[13] A propos du Droit à l’expérimentation cf :